Carino Gurjao nous explique le problème de la disparition des langues, et nous parle plus particulièrement de sa langue maternelle, qui d’après lui apporte une vision différente sur le monde, et qu’il est important de sauvegarder au même titre que des centaines d’autres.

Élève à l’INSA de Lyon, Carino Gurjao porte en lui une richesse qui risque de disparaître : le konkani. Originaire de Goa, ancienne colonie portugaise en Inde, il a appris à parler cette languie, qui menace aujourd’hui de se perdre. Son inquiétude : que les cultures des quatre coins du monde périssent avec la mort des minoritaires.